Maria de la Divine Miséricorde - La supercherie révélée

Prise au piège, la fraudeuse avoue avoir berné ses fanatiques

Il y a deux choses impossibles à réussir en ce monde:  (1) faire accepter la vérité à un insensé et (2) empêcher ce même insensé de croire à un mensonge. 

 

Pendant plus de quatre ans, Mary Carberry a réussi à berner une multitude impressionnante de lecteurs, dont plusieurs catholiques (même de la tradition) en prétendant recevoir des messages privilégiés en provenance du Ciel.

Slide1 2

Le reportage du Irish Mail du 1er février 2015

 

Se présentant sous le pseudonyme de Maria de la Divine Miséricorde et prétendant être la "dernière de la lignée des prophètes", la fausse visionnaire, résidente de Dublin (Irlande), livra le contenu de ses prétendues révélations sur son site internet, fréquenté quotidiennement par des au-delà de 425 000 lecteurs. Au total, plus de 1 200 messages ont été diffusés sur son site.

Mary Carberry est aussi une femme d'affaires à la tête d'une compagnie de relations publiques qu'elle opère sous le nom de Mary McGovern. L'on comprendra que les fausses révélations furent donc commercialisées par la vente, entre autres des livres de ses "visions" ainsi que des "médailles du salut" toutes inventées par Carberry, lesquelles furent distribuées dans plusieurs pays à travers le monde. Un sceau, supposément inspiré par la Vierge Marie et devant être béni, était également censé protéger les adeptes (en fait, le logo de couleur rouge était l'oeuvre d'un spécialiste en arts graphiques de San Diego).

Comment Mary Carberry a-t-elle pu créer une page Facebook au nom de "Maria de la Divine Miséricorde" le 2 juin 2010, alors que c'est six mois plus tard qu'elle allait apprendre - supposément de la voix du Seigneur - qu'elle devrait désormais utiliser ce nom?

Mdm facebook jpg


Autrefois reliée à un médium nommé Joe Coleman, Mary McGovern s'associa à un dentiste millionnaire retraité du nom de Breffni Cully pour le projet de Maria de la Divine Miséricorde, en 2010. Elle commenca à attirer l'attention du journaliste du journal Irish Mail, Michael O'Farrell, en février 2015. Suite aux recherches du journaliste, on compara électroniquement la voix de McGovern à celle de Maria de la Divine Miséricorde, via l'expertise d'un spécialiste américain, pour finalement conclure hors de tout doute que Maria McGovern et Maria de la Divine Miséricorde étaient en fait une seule et même personne.

En avil 2014, l'archevêque de Dublin, Mgr Diarmuid Martin, dénonçait les messages de la fausse visionnaire, geste qui fut imité par sept autres prélats de l'Église catholique:
Mgr Denis J Hart (Australie)
Mgr Peter Fabbro (Canada)
Mgr Stephen Secka (Slovaquie)
Mgr Richard. J. Malone (États-Unis)
Mgr Mark Coleridge (Australie)
Mgr Greg O’Kelly (Autralie)
Mgr Andreas Laun (Autriche)


La révélation de la fraude fit la une du Irish Mail du 20 mars 2015 (photo ci-dessus). Le même jour, Mary McGovern fut captée par les caméras de sécurité de certains commerces en train d'acheter plus de 300 copies de l'édition du journal pour les faire disparaître (photo ci-dessous).

Irish mail inside 2 feb 8 4

Mary Carberry achetant de multiples copies du Irish Mail publiant le récit de sa fraude


Appelé à justifier ses actions, Maria McGovern expliqua que le projet n'était pas son idée et qu'elle avait agi pour le compte de "quelqu'un d'autre". Elle s'est dite heureuse que toute cette affaire soit enfin terminée:

 

"Je n'en pouvais plus de toute cette machination. J'en suis désolée. Mais si, dorénavent, vous croyez toujours à cette merde, c'est votre affaire..." - Mary Carberry (Irish Mail, 1er février 2015)

 

Le site de Maria de la Divine Miséricorde ferma le 21 mars 2015.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, malgré la révélation de l'arnaque et les aveux de Mary Carberry, plusieurs fanatiques continuent tout de même de croire aux messages.

Un livre a d'ailleurs été écrit sur le suje, The Outing of Mary Carberry - Exposing the woman behind the secret "visionary" Maria Divine Mercy. Il est disponible gratuitement sur le net à cette adresse: https://midwaystreet.files.wordpress.com/2015/04/outing-of-mary-carberry-010615.pdf