Historique

2013

Janvier

Suite à plusieurs insatisfactions et devant une situation qui semble perdurer, un groupe de catholiques traditionnalistes quitte leur église d'adoption mais prend l'habitude de se réunir dans un café pour discuter des différents problèmes qui les affectent. Peu à peu, le mouvement prend de l'ampleur et, quelques temps après, d'autres paroissiens partageant les mêmes préoccupations rejoignent le groupe de discussion... souvent clandestinement! C'est d'ailleurs cette clandestinité qui valut à ces rencontres le nom de "caucus", mot par lequel on désigna également le groupe en lui-même.

 

Novembre

Le 9 novembre 2013, les membres du caucus alors en exil de leur paroisse d'adoption assistent à un sermon d'un prêtre traditionnaliste d'Asie sur le thème des chiens muets, dans une prédication remarquable inspirée d'un texte du prophète Isaïe (chapitre 56, verset 10). Après six mois de morosité, le caucus maintenant gonflé à bloc sent ses énergies revenir et comprend qu'il est maintenant temps de passer de la parole aux actes. Des changements significatifs ont lieu dans la paroisse, ouvrant la voie à un avenir prometteur. Mais il y a beaucoup à faire et à... refaire.

 

2014

Septembre 

Les membres du caucus retournent à leur paroisse d'adoption et décident de s'investir de façon active dans la sauvegarde de leur église et dans le maintien du climat social du groupe de fidèles. Les membres s'engagent également à faire la promotion et la défense de la tradition catholique dans leur vie quotidienne.

 

Novembre

Pour manifester leur unité, leur mandat et leur détermination, le "caucus" prend désormais l'appellation des Catholic Tradition Watch Dogs.

 

Décembre

4 décembre: les couleurs des Watch Dogs sont officialisées alors que deux membres fondateurs reçoivent leur emblème (bulldog);

26 décembre: un troisième membre fondateur reçoit ses couleurs.

 

2015

Janvier

6 janvier: les Watch Dogs dressent une liste de neuf prospects, dont quatre femmes.

8 janvier: en présence de trois membres fondateurs, les Watch Dogs accordent les couleurs de membre en règle à une première femme.  

26 février: création de l'emblème d'épaule pour les membres sympathisants (croix).

9 mars: les Watch Dogs échangent leurs respects et leur amitié avec le nouveau mouvement Tradition Québec, composés de soldats du Christ voués à la défense de la tradition et au retour de la foi dans le peule français d'Amérique.

17 mai: les membres fondateurs votent à l'unanimité pour officialiser le logo officiel du mouvement.

3 juin: Les Watch Dogs présentent leurs salutations et leurs respects à l'Institut Civitas (Belgique). L’Institut Civitas est une œuvre de reconquête politique et sociale visant à rechristianiser la société. Il mène ses propres actions, mais il soutient également toute initiative qui va dans le sens des valeurs chrétiennes et de l’ordre naturel. Les Watch Dogs, supporteurs des actions de Civitas, obtiennent l'autorisation de publier le lien du site de Civitas Belgique et seront heureux de coopérer à la diffusion des informations sur les activités de cet important mouvement.

 

Septembre 2015:

Le site des Watch Dogs accueille son 5000e visiteur. À ce jour, le site a recensé des visiteurs de plus de 48 pays dans le monde.

 

Pour des raison opérationnelles, les Watch Dogs décident de ne plus diffuser l'historique de leurs activités de terrain ni l'identité des personnes ou groupes qui leur sont associés.

 

2017

Janvier

En date du mois de janvier 2017, les effectifs des Watchdogs sont constitués de 10 membres en règle, dont trois femmes: 8 répartis sur deux provinces du Canada (Québec et Ontario), 1 aux États-Unis et 1 en Europe.

Deux prospects sont en probation.

 

Juillet 2017

Une station de télévision italienne par des Catholic Tradition Watch Dogs comme d'un "groupe de surveillance".