Dossiers

Manipulations de masse et controverses menaçant la foi

 

Dossier no.1

La manipulation de l'avortement

L'histoire de Jane Roe, manipulée par un lobby
Autrefois emblème de l’avortement aux Etats-Unis, Norma McCorvey témoigne aujourd'hui des mensonges fabriqués sur mesure à partir de sa situation personnelle pour légaliser l’avortement aux Etats-Unis. Son témoignage a bouleversé l’opinion américaine qui devient chaque jour plus hostile à l’avortement.

A 21 ans, Norma MacCorvey, devient malgré elle, sous le pseudonyme de Jane Roe, le prétexte de l’arrêt Roe contre Wade de la Cour Suprême qui légalise l’avortement aux Etats-Unis. Tout commence le jour où, enceinte, elle envisage l’avortement. Comme elle ne peut se payer un avortement illégal (au Texas) ou légal (en Californie), elle prend alors contact avec un médecin militant pour l’avortement. Il la pousse à intenter une action en justice. C’est le départ de cette histoire, sorte d’usurpation d’identité (Jane Roe signifie en français "la femme typique de tous les jours").

 Norma mccorvey 3

Norma MacCorvey

Elle témoigne désormais du bouleversant enfer de ce qu’elle a connu dans les cliniques d’avortement et dénonce les rouages d'une machine médiatique et juridique qui n'hésite pas à froidement utiliser une personne pauvre et désemparée pour les réaliser les ambitions au nom des idéologies féministes.

Falsification de la réalité, falsification des chiffres. On sort édifié et plus à même de comprendre les techniques de manipulation de l’opinion publique et avec un esprit critique plus solide.

Fort heureusement, Norma McCorvey (alias Jane Roe) aura mis son enfant au monde. Deo gratias!

Livre:

L’affaire Jane Roe, Histoire d’une manipulation

auteur: Norma McCorvey

année: 2008
éditeur: Editions de l’Homme Nouveau

Adresse du blog dédié: http://janeroe.over-blog.com/

 

Dossier no. 2

Lobby Gay

Pourcentages mensongers pour donner du pouvoir au lobby gay
Dans les médias, on prend pour acquis et on raconte que le pourcentage d'homosexuels dans la société est de 10%, mais personne ne se questionne sur l'origine de cette statistique.


En fait, la référence de cette donnée est le célèbre rapport du Dr Kinsey (lui-même gay!) dont la méthode scientifique fut dénoncée par l'ensemble de ses pairs, comme étant une grossière fraude scientifique orientée volontairement dans le but de produire les résultats espérés par le chercheur. En effet, pour gonfler ses chiffres, Kinsey s'est servi d'un échantillonnage constitué de pédophiles et de prostitués mâles. L'autre partie de ses recherches se concentrant sur des groupes de... prisonniers.

 Alfred kinsey

Dr. Alfred Kinsey


Par ses méthodes frauduleuses, Kinsey aura même réussi à gonfler le pourcentage d'homoxsexuels dans la société à plus de 30%!
Dans la réalité de la chose, toutefois, le pourcentage ne s'élève guère que dans une variante d'un maximum allant de 1% et 3%.


1% seulement? L'infime minorité? Comment expliquer, alors, toute l'importance sociale et politique du lobby gay dans tous les secteurs de la société.


Articles à ces adresse:
(français): http://www.leconflit.com/article-alfred-kinsey-1894-1956-11…
(anglais):
http://barbwire.com/2015/04/18/gay-marriage-rooted-in-fraud-child-rape/

 

Dossier no.3

Avec la permission de Barrack Obama

Des cellules de bébés avortés dans des produits de Pepsi, Kraft et Cadbury

Suite à une entente avec le laboratoire californien spécialisée en recherche biotechnologique Senomyx, les compagnies PepsiCo, Kraft et Nestlé utilisent des cellules de bébés avortés pour améliorer le goût de leurs produits.

Les cellules utilisées sont des protéines thérapeutiques qui portent le nom de HEK 293 (Human Embryonic Kidney) dont les premières utilisation datent de 1973, les cellules ayant été prélevées sur des fœtus de bébés avortés en Allemagne dans les laboratoires du Dr.Alex van der Eb.

L’entente entre PepsiCo et Senomyx, qui est aussi sa compagnie de recherche en arôme alimentaire, date de 2010 et concerne l’achat d‘une licence d’exploitation de la molécule HEK 293. Le contrat, s’élevant à plus de 30 millions de dollars, visait particulièrement au développement d’« agents de saveur ». 

Les premières boissons gazeuses de Pepsi contenant les cellules de bébés avortés datent de 2013. Le point culminant du projet devait être, à l’origine, la commercialisation d’un nouveau cola nommé Pepsi Next.

Informée de ces allégations en 2011, l'association américaine catholique pro-vie Children of God for Life (Enfants de Dieu pour la vie) a porté plainte au noms d’actionnaires de PepsiCo devant la Securities and Exchange Commission (S.E.C.) . Puis, peu après, la compagnie Campbell Soup rompait ses liens d’affaires avec Senomyx.

PepsiCo a nié les allégations et a même annoncé, en avril 2012, que la compagnie n’entendait pas utiliser les cellules dans leurs produits. Les recherches prouvent toutefois le contraire.
Senomyx, qui reçoit des redevances sur les ventes des produits utilisant ses agents de saveur, refuse de répondre aux questions des médias sur le sujet.

Toutefois, le 28 février 2012, le président américain Barack Obama donnait son accord pour l'utilisation des cellules de bébés avortés de Senomyx par PepsiCo pour améliorer le goût de certains de ses produits. En effet, la commission des titres et échanges américaine S.E.C. (Security and Exchange Commission), dans sa décision du 28 février 2012, concluait que « l'utilisation faite par la Pepsi Co, des cellules dérivées de bébés avortés, demeure dans le cadre de son accord de recherche et développement avec la Senomyx, dans le but de produire des exhausteurs de goût, constituant ainsi des opérations normales d'affaires. »

Des cellules de bébés avortés se retrouvent également dans les crèmes antirides de la compagnie Neocutis (molécule PSP) ainsi que pour des comprimés aphrodisiaques produits en Asie.

Produits connus contenant des cellules de bébés avortés:

PepsiCo:
Pepsi-Cola (tous les types)
Mountain Dew soft drinks 
Root Beer « Mug »
Ocean Spray (breuvage)
Aquafina (eau)
Lipton (thé) 
Gatorade (boisson énergétique)
Tropicana (jus)

Kraft:
- toutes les crèmes à café
- vinaigrettes 

Cadbury
Chicklets (gomme)
Dentyne (gomme)
Trident (gomme)
Halls (pastilles)
Clorets (pastilles)
Certs (bonbons)


Liste complète des produits contenant des cellules de bébés avortés à cette adresse:

https://www.lifesitenews.com/images/pdfs/fetalproductsall.pdf


(Source originale du dossier: https://www.lifesitenews.com/news/obama-agency-rules-pepsi-use-of-aborted-fetus-is-ordinary-business)

 

Dossier no.4

L’arnaque de la taxe « cashère »

Sur plusieurs produits de consommation courante, on retrouve de petits logs constituée de lettres encerclées tels « MK », « COR », « U » et « K ». Qu’est-ce que cela signifie?

Bien que les lettres de ces logos puissent différer, ils se rapportent tous à la même notion : l’appréciation du  respect des règles alimentaires du judaïsme. C’est donc la façon de démarquer les aliments de type « kasher » autrement dit que le produit a été approuvé par un organisme de certification reconnu par l’institution juive.

La Torah interdit la consommation de certains animaux considérés comme « impurs » comme le porc, le lièvre, le cheval et même les fruits de mer. La graisse animale est également interdite par la loi juive. Un des principes de l’alimentation cachère est de ne pas mélanger des produits carnés avec des produits laitiers, ce qui veut dire qu’en industrie, il faudra éviter qu’un produit laitier entre en contact avec une viande.

Le phénomène de cette approbation kasher prend une ampleur inquiétante, surtout en Amérique. Pour le constater, il suffit simplement de jeter un coup d’œil sur une multitude de produits pour y voir à quel point les compagnies se soumettent aux caprices de cette religion anti-christique…

 

Une arnaque parfaitement organisée

Le lobby juif essaie bien de faire croire qu’afin d’obtenir une certification cachère, ce sont les entreprises elles-mêmes qui font la demande à un organisme de certification reconnu. La réalité montre toutefois le contraire et il rapporté que c’est plutôt le rabbin qui se présente dans l’entreprise pour offrir une « protection » en retour du paiement d’une taxe qui se présente comme la certification cachère. Si l’entreprise refuse, elle est menacée de boycott. Un mot de la part du rabbin suffira pour lui lancer une contre-publicité massive et fermer l’accès aux circuits de distribution.

Ainsi, une entreprise effrayée par cette menace se sent donc obligée de remplir le formulaire d’adhésion auquel il faut ajouter un chèque de 500 $ (non remboursable). La demande inclut le nom du produit à certifier, son procédé de fabrication, sa composition, la provenance des ingrédients et la preuve qu’ils sont kasher. Un rabbin analyse la requête, à grands frais, et apposera le sceau de certification de conformité. Un cahier de procédures sera alors élaboré avec ordonnance d’être suivi à la lettre. Une inspection annuelle par un rabbin est, par la suite, imposée afin de s’assurer du respect des procédures. Le droit d’utilisation du logo de certification varie entre 2000$ et 5000$ par année.

Seulement aux U.S.A ., plus de 1,200 rabbins parcourent le territoire pour répandre les tentacules de cette arnaque scandaleuse. Certains rabbins réussissent même le tour de force de se faire engager par les compagnies, à un salaire astronomique, bien évidemment. À ce jour, plus de 17500 compagnies sont victime de ce chantage honteux.

Comme vous vous en doutez bien, le coût est alors répercuté sur le consommateur sous forme de taxe par une augmentation du prix du produit. Autrement dit, à chaque fois qu'un consommateur – un catholique, par exemple - achète un produit portant un logo kasher, il  paie pour que sa nourriture soit bénie par un ennemi de Jésus-Christ, sous l'apparence d'une taxe, tout en finançant à son insu les organisations rabbiniques.

Logos utilisés:

Logo cacher koscher2

 

Sources :

Avez-vous dit cacher? Article de Marylène Cloutier, t.dt., t.n. (site internet : http://www.stnq.ca/document/show/AvezVousDitCacher.pdf)

La cacheroute, la taxe cachère, article (site: https://naturecontrenature.wordpress.com/tag/kosher-tax/)

 

 

Dossier no.5

Religion mondiale: une ONU des religions créée par le lobby juif maçonnique et parrainée par le pape François

 

Vous cherchez à comprendre les déclarations et décisions du pape?  Vous vous demandez quels intérêts occultes tirent profit du faux oecuménisme de l'Église concililiaire? Cet article, paru dans le journal Le Figaro, le 4 septembre 2014, donne une large partie de la réponse:

 

Peres propose une «ONU des religions»

L'ancien président israélien Shimon Peres, reçu jeudi au Vatican en audience privée par le pape François, a déclaré lui avoir proposé la création d'une "ONU des religions" compte tenu de l'inefficacité de l'actuelle ONU politique. "Aujourd'hui, les guerres éclatent essentiellement avec comme prétexte, la religion. Nous sommes confrontés à des centaines, voire des milliers de mouvements terroristes qui prétendent tuer au nom de Dieu", a déclaré Shimon Peres, 91 ans, dans une interview à l'hebdomadaire italien catholique Famiglia Cristiana. (notre soulignement)

"Pour lutter contre cette dérive nous avons l'Organisation des Nations unies. C'est une institution politique, qui n'a ni les armées dont disposaient les nations ni la conviction qu'engendre la religion", poursuit l'ancien président israélien, dont le mandat s'est achevé fin juillet. "Et alors, en prenant acte du fait que l'ONU a fait son temps, ce qui nous servirait, c'est une Organisation des religions unies, une ONU des religions. Ce serait la meilleure manière de s'opposer aux terroristes qui tuent au nom de la foi", a ajouté encore Shimon Peres. (notre soulignement)

Shimon Peres, qui s'est rendu à de nombreuses reprises au Vatican, a précisé qu'il verrait bien le pape François à la tête de cette "ONU des religions". "Peut-être pour la première fois dans l'histoire, le Saint-Père est un leader respecté en tant que tel par les religions les plus diverses. Je dirais même plus, il est peut-être le seul leader respecté", a déclaré Shimon Peres. (notre soulignement)

Le Vatican n'a pour sa part donné aucune information sur la rencontre privée entre les deux hommes. Début juin, peu après son voyage au Proche-Orient, le pape François avait reçu Shimon Peres et le président palestinien Mahmoud Abbas au Vatican pour une rencontre de prière à l'issue de laquelle les trois hommes avaient planté un olivier, symbole de paix.

source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/09/04/97001-20140904FILWWW00176-shimon-peres-propose-une-onu-des-religions.php

(note: en 1994, Shimon Peres fut récipiendaire du Prix du mérite à vie, décerné par le puissant groupe judéo-maçonnique B'nai B'rith, leader du concept de gouvernement mondial:

source: http://www.bnaibritheurope.org/bbeurope/fr/actualites/actualites-du-bnai-brith/520-president-shimon-peres-receives-bnai-brith-europe-lifetime-award-of-merit)